Résultats sondage sur la loyauté en Belgique.

Xpertize.be a sondé les Belges sur leur loyauté envers leur employeur entre le 5 et le 29 avril 2011. 601 personnes ont participé à l’enquête.

L’enseignement majeur à retenir de cette étude est que le Belge se considère très majoritairement  loyal à l’égard de son employeur (92%).  Cette loyauté n’est pas influencée par les périodes de crise, et les employeurs ne semblent pas adapter leur comportement pour conserver leurs employés,  que ce soit en période de crise ou lorsque le marché de l’emploi est perçu comme connaissant une embellie.

Toutefois le travailleur n’associe pas la loyauté envers un employeur à la fidélité à celui-ci. En effet, si 92% des personnes interrogées se disent loyales envers leur employeur, elles sont aussi 53% à se dire prêtes à changer d’emploi et pour une majorité d’entre elles dans une période de maximum 6 mois.

Lorsque l’on questionne les employés sur les éléments les plus importants pour assurer leur loyauté, 36% mettent en avant un cadre de travail agréable, alors que seuls 30% insistent sur le salaire. Toutefois, 49% des sondés se déclarent insatisfaits de leur rémunération actuelle.

(461 FR &  140 NL, 601 personnes ont répondu au sondage)

Continue reading

Xpertize interviewé par Questions à la une

L’équipe de Questions à la une nous a rendu une petite visite dans le cadres d’une enqûete intitulée : “Les nouvelles méthodes de recrutement sont-elles fiables?”

” On ne sait rien voir avec un cv “. Voila le constat de directeurs des ressources humaines dans de grandes ou petites entreprises. Alors, quand la lettre de motivation ne suffit plus à recruter le bon candidat, il faut trouver autre chose. Et les idées, les patrons n’en manquent pas.
Vous connaissez tous les speedating où en 7 minutes, on espère trouver l’amour. Désormais en 10 minutes, on peut décrocher un emploi. Voila qui est interpellant mais qui reste encore assez classique.
Réussir un bricolage ou des mimes indique-t-il réellement les compétences du candidat qui va travailler dans un parc d’attraction ? Est-ce réellement efficace ?
Plus étonnant encore, il existe désormais un jeu vidéo pour recruter des ingénieurs, une téléréalité ou un tournoi de poker pour obtenir un emploi dans une agence de pub. Jusqu’où peuvent aller les entreprises pour sélectionner un futur employé ?
80 % des recruteurs utilisent désormais les réseaux sociaux pour en savoir plus sur les candidats. En quoi facebook ou twitter peuvent-ils bien être utiles à un patron ?
C’est ce que vous allez découvrir à travers cette enquête au coeur des nouvelles techniques de recrutement.

Une enquête de Laurence Brecx et Chergui Kharroubi

Pour (re)voir l’interview de Vincent De Meerleer rendez vous à 1:33:54′ dans le reportage.